Le dépucelage avec une escort girl ?

Voilà encore un autre sujet qui revient souvent sur la table sur les forums sur lesquels on trouve des vierges tardifs. Je tiens à préciser d’emblée qu’à l’heure actuelle je n’envisage pas d’y avoir recours, néanmoins il arrive que cette idée ressurgisse dans mon esprit à certaines périodes quand je me sens seul et que j’ai une libido très élevée.

Il y a un siècle, le folklore disait que les pères de famille envoyaient leur fils se faire déniaiser dans une maison close pour en faire un homme. Je ne sais pas si ça se faisait aussi à la campagne, ça devait concerner davantage les citadins et je ne sait pas non plus quelle était la prévalence de cette pratique. La fermeture des maisons closes en 1948 puis des hôtels servant de bordels clandestins a du mettre un coup d’arrêt à cette pratique.

La première fois que j’ai entendu parler du dépucelage avec une prostituée c’était il y a environ 10 ans dans un Ca se discute consacré à la prostitution (suite à l’instauration de la loi sur le racolage passif). On y entendait un jeune homme rugbyman du sud-ouest dont l’équipe avait gagné un important tournoi régional et l’entraineur avait récompensé toute l’équipe en l’envoyant se faire dépuceler à 16 ans dans une maison close de La Jonquera, en Espagne juste à la frontière française. Le jeune homme avait apprécié et disait que là bas, la prostitution c’était « festif ». A cette époque, La Jonquera était pratiquement inconnue au niveau national. Depuis, toutes les chaines de télé ont fait des reportages sur ces maisons closes géantes fréquentées à 85% par des français. Dans certains reportages, des jeunes disent même que des lycéens ou étudiants de Montpellier n’hésitent pas à faire le trajet pour se dépuceler ou prendre leur pied. Certains expliquent même que c’est plus intéressant d’aller faire l’amour là bas tout en faisant le plein de carburant, de clopes et d’alcool peu taxés plutôt que de sortir dans les boites branchées des villes françaises, payer des verres à des nanas, se manger des rateaux et rentrer seul à la maison (la queue entre les jambes, si je puis me permettre ce jeu de mots 😉 )

Bref j’ai lu pas mal de témoignages de vierges tardifs s’étant dépucelés avec une escort-girl (et pas avec une prostituée de rue dans des conditions déplorables). Ils disaient que ça avait permis de les décoincer avec les femmes, de mettre fin à différentes pensées obsessionnelles les empêchant de les draguer et de découvrir ces sensations physiques. Ca avait été un véritable électrochoc qui avait déclenché de grands changements chez eux et dans les mois qui avaient suivi, ils avaient séduit pour la première fois une fille.

Avant de lire ces témoignages, je pensais déjà à cet électrochoc qui me décoincerait, et le fait d’avoir lu ça a davantage renforcé ma conviction. A l’approche de mon 26ème anniversaire, j’avais commencé à rechercher sur internet les escort girls de ma région, notamment des femmes quadragénaires qui seraient certainement plus compréhensives et plus douces. Je me disais qu’en plus de découvrir les sensations de serrer une femme dans mes bras, de faire l’amour, je pourrais lui confier mes difficultés à séduire et elle pourrait me dire ce qu’elle en pense (ça fait partie de ce qu’on appelle le social time ou la girlfriend experience dans le milieu).

Finalement je ne l’ai pas fait. J’ai posé la question sur divers forums et la plupart des gens qui m’ont répondu pensent que ça ne changerait rien pour moi, que ça serait la honte d’avouer à ma future copine que ma première fois était avec une prostituée et elle le prendrai surement mal. Et puis pourquoi devrais-je payer pour quelque chose que presque tous les hommes ont gratuitement et avec des sentiments dans bien des cas ?

Aujourd’hui ça n’est plus à l’ordre du jour mais si ma situation sentimentale ne s’améliorait pas dans les 1 à 2 ans à venir, je reconsidérerais peut-être mon point de vue.

Voici un lien vers un article d’un type donc l’oncle l’a envoyé se faire dépuceler à 16 ans par une prostituée. Il a mal vécu cette expérience parce que ça s’est fait à l’improviste, sans désir  http://www.vice.com/fr/read/l-histoire-du-mec-qui-sest-fait-depuceler-par-une-pute/?utm_source=vicefbfr

Dans l’ensemble j’ai lu bien plus de témoignages positifs que négatifs sur le dépucelage tarifé mais celui là m’avais étonné.

Publicités

6 réflexions au sujet de « Le dépucelage avec une escort girl ? »

  1. Robert de Saint Loup

    Je suis très partagé sur la question de la prostitution et suis bien content de laisser ça au législateur. A minima, il semble toutefois souhaitable que cette pratique soit un minimum encadrée.
    Plus précisément maintenant sur la pertinence d’une première fois tarifée: si tu avais une phobie du sexe, alors je dirais éventuellement pourquoi pas. Dans ton cas ça ne changerait pour moi rien et risquerait même d’accentuer ta souffrance. Ce qui te manque c’est seulement un peu de confiance en toi et une meilleure compréhension des attentes de tes « clientes » potentielles, pas un déblocage technique.
    D’ailleurs n’est-ce pas de ne pas séduire qui te fait souffrir davantage que la frustration sexuelle, qui nécessiterait d’ailleurs des moyens conséquents pour être atténuée par des relations tarifées?

    Répondre
    1. alone87 Auteur de l’article

      Oui j’avais déjà évoqué l’intérêt de réouvrir les maisons closes avec un contrôle draconien de l’Etat.

      J’avais aussi déjà discuté avec toi des escort girls donc ça va être un peu redondant pour toi.
      En effet, ce qui me fait souffrir c’est avant tout le manque d’amour, de tendresse (et ça inclut le fait de ne pas séduire). Dans une moindre mesure il y a aussi l’envie de découvrir les sensations physiques du sexe.

      Répondre
      1. Kanou

        Dans l’article, je pense que ce qui est très négatif, outre le fait que ce n’était pas son désir à lui, c’est que c’était un endroit glauque, avec de toute évidence une prostituée qui était sans doute victime de la TEH (Traite des Êtres Humains) ou tout du moins dans de piètres conditions de vie.
        Je n’encouragerais pas cette pratique mais je la comprends… à partir d’un certain âge. A 16 ans, y aller en bande, j’ai envie de dire : « c’est vous être vidé les c… de votre sperme qui vous mettra du plomb dans la cervelle ».
        Je préfère un mec qui va voir une escorte avec un tarif plutôt qu’un autre qui abuse d’une jeune fille, en la droguant, lui faisant boire plus que de raison, ou en utilisant la force. Voire même de celui qui va dire « je t’aime » pour déguerpir au petit matin sans jamais rappeler.
        Après, il ne faut pas que la pratique devienne récurrente.
        Ceci étant, je l’avoue, si c’était « mon » homme, j’aurais du mal à me faire à l’idée qu’il soit allé voir une prostituée. Mais ce n’est pas une confession de premier RDV,..

  2. Flip

    Salut,
    Je suis encore puceau à bientôt 30 balais et j’en souffre. D’un côté, je songe de plus en plus à faire appel à une escorte et en même temps je me vois pas y avoir recours.
    En effet je suis pas riche et en plus je m’imagine mal faire ça avec une femme « payée pour ça ».
    Plus le temps passe et plus je me dis que je ne connaîtrai jamais ça.

    Répondre
    1. alone87 Auteur de l’article

      Bonsoir Flip, je crois plutôt que tu devrais investir le peu d’argent que tu as auprès d’un psychologue clinicien pour comprendre ce qui ne vas pas et changer ta vie.
      Je n’ai pas le temps de te rédiger une réponse longue, je crois que mes articles et les commentaires abordent déjà ces thérapies cognitivo-comportementales. Dans mon cas, je n’ai pas eu besoin d’y avoir recours, la situation s’est débloquée d’elle même : je t’invite à lire mon commentaire dans mon avant-dernier article « 1 an après », j’en ai parlé.
      Bonne lecture.

      Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s