Archives mensuelles : novembre 2013

Mon premier (petit) baiser

Ce soir je suis allé au cinéma avec la fille que j’ai rencontré. C’est la 3ème fois qu’on se voit (cf les commentaires de l’article précédent). On a passé une soirée très sympa, puis je l’ai raccompagnée jusqu’à son arrêt de bus et je l’ai attendu avec elle. On a eu une discussion très complice, on était très proches et lorsque le bus est arrivé, on s’est levés et elle m’a embrassé sur la bouche.

C’était un petit baiser sur les lèvres, très bref malheureusement. Ça s’est fait très intuitivement, sans réfléchir : le temps d’un regard, j’ai senti qu’elle voulait m’embrasser et j’ai ensuite ressenti cette envie irrépressible de coller mes lèvres aux siennes. C’est incroyable l’intensité de la communication non-verbale par le regard. Je n’ai vraiment réalisé qu’on s’était embrassés qu’après qu’elle soit montée à bord. Comme c’était très bref, je n’ai pas senti grand chose, seulement la douceur de ses lèvres humides et son gout et son parfum persistant quelques instants après sur les miennes.

Au moment où elle s’est levée, je m’apprêtais à la prendre par les mains, l’enlacer et l’embrasser mais elle a été un peu plus rapide que moi, m’a fait ce petit baiser et est montée rapidement à bord du bus. En l’espace de quelques secondes, j’ai été envahi d’émotions : la sensation agréable du baiser presque inattendu (puisqu’elle m’a pris de vitesse), la brève déception de ne pas avoir pu l’embrasser plus franchement et enfin le bonheur intense d’avoir vécu ça. Depuis, j’ai le sourire jusqu’aux oreilles et je suis sur un petit nuage.

Je lui ai envoyé un message pour lui remercier de ce bisou sur la bouche et que la prochaine fois j’espère pouvoir lui donner un vrai baiser. Elle m’a répondu qu’elle tremblait encore de son audace et qu’elle avait une trouille phénoménale (malgré ses 5 ex-copains, elle n’en reste pas moins timide). Je lui ai dit qu’elle avait bien fait, que je comptais justement l’enlacer et l’embrasser à ce moment là, que ce bisou avait un gout de trop peu mais avait illuminé ma soirée et qu’on se rattrapera bien la prochaine fois ^^

J’aurai dû lui prendre la main quand on était dans la rue, je pense qu’elle aurait été plus entreprenante pour le baiser (et moi aussi).

Je ne considère pas ce petit baiser sur la bouche comme mon premier vrai baiser parce que c’était beaucoup trop bref et je ne peux pas vraiment dire qu’on sort ensemble tant que je ne l’aurai pas franchement embrassé. Quand j’aurai mon vrai premier baiser, je ne manquerai pas de vous décrire en détail les sensations que cela fait de tenir une fille dans ses bras et de l’embrasser passionnément. J’ai hâte de tester le baiser avec la langue aussi ^^

Concernant la fameuse soirée chez ses amis dans 10 jours, elle m’a rassuré sur le fait que ses amis sont sympa et que je ne sentirai pas marginalisé malgré le fait que je ne les connais pas. Il y aura une grande majorité de filles. J’ai aussi appris qu’avant même notre 2ème rendez-vous, sa copine qui nous hébergera lui avait dit que je pourrai venir. En fait c’était déjà prévu bien à l’avance, elle a du beaucoup parler de moi à son amie et ça n’est certainement pas innocent si elle me propose de passer la nuit avec eux là-bas ^^

Bref j’aurai certainement mon vrai premier baiser dans 10 jours 😉

Publicités

Le contact physique au premier rendez-vous

Il y a 5 semaines, j’ai eu un rencart avec une fille que j’ai rencontré sur internet et avec laquelle j’ai longuement discuté pendant 2 semaines. On a passé 2 heures ensemble et c’était bien, elle me plait beaucoup. Par contre je n’ai pas osé la toucher malgré les opportunités que j’ai eu. Je me suis demandé si je pouvais la toucher (lui toucher la main, se promener main dans la main) sans que ça soit perçu comme trop entreprenant ou à l’inverse que si je ne la touche pas, elle ne puisse considérer qu’elle ne me plait pas.

J’ai du mal avec le contact physique et la séduction me parait mystérieuse. Je sais bien qu’en réalité pour séduire il ne faut pas se mettre la pression et discuter avec elle naturellement comme s’il n’y avais aucun enjeu. La séduction n’est pas un protocole à appliquer. Avec l’expérience des quelques rencarts que j’ai eu les années précédentes, j’arrive mieux à lâcher prise mais je ne sais toujours pas quand est le moment opportun pour lui montrer mon intérêt pour elle, la toucher ou l’embrasser. C’est là que j’en revient au fait que ça doit être quelque chose qui s’apprend naturellement durant les premiers flirts à l’adolescence et que ça n’a pas eu lieu pour moi, d’où mon apparente maladresse.

Je lui ai envoyé un message juste après pour lui dire que je n’étais pas très tactile au premier rendez-vous et que j’espérais ne pas avoir paru ennuyeux, distant ou maladroit. Je lui ai aussi dit qu’elle me plaisait et que j’espérais la revoir. Elle m’a répondu que c’était réciproque. Elle sait que je n’ai jamais eu de copine (d’où ma maladresse) : je lui ai avoué directement quand elle me l’a demandé par internet, j’ai préféré jouer cartes sur table dès le début et ne pas mentir (contrairement à l’article dans lequel je disais que je préférais mentir durant les premiers temps). On avait eu à ce moment là une discussion très passionnante dans laquelle elle était très compréhensive. De son côté, elle a commencé « tard » mais elle a eu 5 copains.

Je la revois demain aprèm. On ne s’est pas revu plus tôt parce que j’avais peu de temps à lui consacrer à cause de la préparation de mes examens. Je lui ai proposé l’autre jour qu’on se voie ce week-end et elle m’a suggéré une promenade dans un parc, ça sera plus intime que notre première rencontre dans un bar puis au centre-ville. Je vais essayer d’être plus tactile et de lui faire comprendre que j’aimerai bien l’embrasser si l’occasion se présente. Elle sait qu’on se plait donc ça devrait le faire.

Pour l’anecdote, il va falloir que j’explique demain aprèm à mes parents pourquoi je prends la voiture et vais me promener alors que ça n’est pas dans mes habitudes le dimanche. Je n’aime pas parler de mes rencarts parce que je n’aime pas les questions qui s’ensuivent, notamment sur les rencontres par internet que mes parents semblent considérer pour les loosers. Ma vie amoureuse ne regarde que moi et j’ai cette obsession de faire en sorte que ça reste secret. La première fois que j’ai rencontré cette fille, je leur ai menti parce que je ne voulais pas avoir à leur faire un « compte-rendu » après. Mais demain je leur dirai que je vais voir cette fille. C’est agaçant de vivre encore chez ses parents à mon âge : dès que je fais un truc qui n’est pas dans mes habitudes, j’ai droit à un tas de questions. J’ai beau avoir le droit de sortir où et quand je veux (encore heureux), c’est pénible de ne pas pouvoir mener sa vie amoureuse en secret.

« Mes voisins baisent » : le Tumblr chaud bouillant qui fait du buzz

Ce matin je suis tombé par hasard sur le lien d’un blog Tumblr qui fait énormément de buzz depuis 6 jours : il s’appelle sobrement Mes voisins baisent : http://mesvoisinsbaisent.tumblr.com/

Si vous connaissiez déjà le blog Chers voisins, vous vous souvenez certainement qu’un certain nombre de reproches concernent des ébats trop bruyants qui gênent le voisinage. Le créateur de Mes voisins baisent était régulièrement importuné par les ébats tonitruants de sa voisine, à tel point que ça le déconcentrait quand il révisait pour ses examens. Il avait alors enregistré les ébats de son appartement, posté sur Youtube et envoyé le lien à sa voisine avec un petit mot. Finalement la vidéo a eu un succès énorme (avant d’être supprimée) et fort de nombreux commentaires identiques, il a eu l’idée de créer ce blog dans lequel les gens importunés postent les enregistrements des ébats expansifs de leurs voisins.

C’est très drôle, l’idéal pour rigoler entre 2 révisions. Enjoy 😉

Personnellement, il m’arrive d’entendre mes parents faire l’amour (ma chambre est mitoyenne à la leur) et c’est vrai que c’est assez gênant quand je révise mais ils sont plutôt discrets maintenant, ce qui n’était pas toujours le cas quand j’étais plus jeune.

Et vous, vous avez déjà été confrontés aux ébats de vos parents ou de vos voisins ?

Standby

Mes chers lecteurs, en raison de mes examens partiels qui approchent à grand pas dans 17 jours, je me vois contraint de mettre de coté la rédaction de mon blog pour près de 3 semaines. C’est la raison pour laquelle je n’ai rien publié depuis 10 jours et il est probable qu’il en soit ainsi jusqu’aux examens.

Mais rassurez vous, ce n’est pas l’inspiration qui manque, j’ai encore beaucoup d’articles pertinents à rédiger. Dans moins de 3 semaines, je pourrai reprendre la rédaction avec un rythme un peu plus régulier que ces derniers temps. Je m’attellerai aussi à mieux faire référencer mon blog sur internet. D’ici là, je continuerai à venir chaque jour ( je suis heureux de constater que vous êtes de plus en plus nombreux à me lire, et pas seulement en France 😉 ) et répondre à vos commentaires.