Le contact physique au premier rendez-vous

Il y a 5 semaines, j’ai eu un rencart avec une fille que j’ai rencontré sur internet et avec laquelle j’ai longuement discuté pendant 2 semaines. On a passé 2 heures ensemble et c’était bien, elle me plait beaucoup. Par contre je n’ai pas osé la toucher malgré les opportunités que j’ai eu. Je me suis demandé si je pouvais la toucher (lui toucher la main, se promener main dans la main) sans que ça soit perçu comme trop entreprenant ou à l’inverse que si je ne la touche pas, elle ne puisse considérer qu’elle ne me plait pas.

J’ai du mal avec le contact physique et la séduction me parait mystérieuse. Je sais bien qu’en réalité pour séduire il ne faut pas se mettre la pression et discuter avec elle naturellement comme s’il n’y avais aucun enjeu. La séduction n’est pas un protocole à appliquer. Avec l’expérience des quelques rencarts que j’ai eu les années précédentes, j’arrive mieux à lâcher prise mais je ne sais toujours pas quand est le moment opportun pour lui montrer mon intérêt pour elle, la toucher ou l’embrasser. C’est là que j’en revient au fait que ça doit être quelque chose qui s’apprend naturellement durant les premiers flirts à l’adolescence et que ça n’a pas eu lieu pour moi, d’où mon apparente maladresse.

Je lui ai envoyé un message juste après pour lui dire que je n’étais pas très tactile au premier rendez-vous et que j’espérais ne pas avoir paru ennuyeux, distant ou maladroit. Je lui ai aussi dit qu’elle me plaisait et que j’espérais la revoir. Elle m’a répondu que c’était réciproque. Elle sait que je n’ai jamais eu de copine (d’où ma maladresse) : je lui ai avoué directement quand elle me l’a demandé par internet, j’ai préféré jouer cartes sur table dès le début et ne pas mentir (contrairement à l’article dans lequel je disais que je préférais mentir durant les premiers temps). On avait eu à ce moment là une discussion très passionnante dans laquelle elle était très compréhensive. De son côté, elle a commencé « tard » mais elle a eu 5 copains.

Je la revois demain aprèm. On ne s’est pas revu plus tôt parce que j’avais peu de temps à lui consacrer à cause de la préparation de mes examens. Je lui ai proposé l’autre jour qu’on se voie ce week-end et elle m’a suggéré une promenade dans un parc, ça sera plus intime que notre première rencontre dans un bar puis au centre-ville. Je vais essayer d’être plus tactile et de lui faire comprendre que j’aimerai bien l’embrasser si l’occasion se présente. Elle sait qu’on se plait donc ça devrait le faire.

Pour l’anecdote, il va falloir que j’explique demain aprèm à mes parents pourquoi je prends la voiture et vais me promener alors que ça n’est pas dans mes habitudes le dimanche. Je n’aime pas parler de mes rencarts parce que je n’aime pas les questions qui s’ensuivent, notamment sur les rencontres par internet que mes parents semblent considérer pour les loosers. Ma vie amoureuse ne regarde que moi et j’ai cette obsession de faire en sorte que ça reste secret. La première fois que j’ai rencontré cette fille, je leur ai menti parce que je ne voulais pas avoir à leur faire un « compte-rendu » après. Mais demain je leur dirai que je vais voir cette fille. C’est agaçant de vivre encore chez ses parents à mon âge : dès que je fais un truc qui n’est pas dans mes habitudes, j’ai droit à un tas de questions. J’ai beau avoir le droit de sortir où et quand je veux (encore heureux), c’est pénible de ne pas pouvoir mener sa vie amoureuse en secret.

Publicités

8 réflexions au sujet de « Le contact physique au premier rendez-vous »

  1. Zorg86

    Bien joué mec 🙂

    Ca ne peut que bien se passer désormais. C’est un bon début de relation car elle est basée sur la confiance (vous avez pu discuter avant et tout).

    Tu as raison de redevenir plus direct avec tes parents. Du moment qu’ils sachent que tu les aimes mais qu’ils se montrent trop intrusifs dans ta vie privée. Après bien sûr leur réaction est une manifestation de leur contentement à te voir vivre des choses.

    J’ai les mêmes questionnements sur les contacts physiques dès lors qu’ils surpassent le cadre amical.

    Répondre
    1. alone87 Auteur de l’article

      Voilà, le rendez-vous s’est plutôt bien passé mais je n’ai toujours pas osé la toucher ni l’embrasser. Il faut dire qu’elle est venue avec son chien de 4 mois (décidément, j’arrête pas de tomber sur des filles à chien) , qui n’a pas arrêté de se coincer dans nos jambes et de s’intercaler entre nous, ce qui n’a pas favorisé le rapprochement.
      A la fin, elle m’a proposé de la revoir dans 2 semaines pour faire une soirée avec sa meilleure amie et son copain dans une ville à plus d’une heure de route de chez moi. J’étais surpris, ça ne me dit pas trop de sortir loin avec des inconnus et je lui ai dit que je réfléchirai. J’ai senti une pointe de déception.
      En rentrant, je lui ai envoyé un message pour lui dire à nouveau qu’elle me plaisait mais que je n’avais pas osé le lui montrer en la touchant à cause de ma timidité. Je lui ai dit que j’accepterai avec plaisir la soirée avec ses amis lorsqu’elle me donnera les détails.

      Par contre maintenant je me dis que c’est vraiment un plan bizzare et je suis moins enthousiaste. Mes « schémas de pensées automatiques » (comme on dit en psycho) reprennent le dessus et je me dis que c’est compliqué et que je perds mon temps, que dans le fond je ne suis pas vraiment amoureux de cette fille. Je pense aussi à une collègue de promo qui me plait beaucoup et je me dis que ça serait tellement plus simple avec cette collègue que je connais déjà bien. Bref je suis tout chamboulé. La nuit porte conseil, je verrai ce que j’en penserai demain.

      Mes parents n’ont rien dit. Mon frère leur a dit que j’avais rendez-vous avec une fille et ils ont eu la décence de ne pas me bombarder de questions quand je suis rentré. Je n’ai prononcé aucun mot en rentrant et eux non plus. Mon père m’a juste demandé un peu plus tard si c’était bien avec « ma nana ».

      Répondre
  2. Zorg86

    C’est une situation à double tranchant. D’un côté il est évident que tu n’a pas à te « forcer » si ça ne vient pas du coeur, mais ça validerait ton Schéma ; d’un autre côté la confrontation à une expérimentation nouvelle permettrait d’invalider certains processus automatiques, et donc de mettre à mal ton Schéma dans le cas où la sortie se passerait très bien.

    Il est normal que notre esprit se tourne spontanément vers les solutions de facilité, c’est humain. Donc je comprend que faire un trajet en voiture comme ça pour une soirée c’est embêtant.

    Après si cette fille t’invite à rentrer dans l’intimité de son cercle d’amis c’est que tu as acquis une place auprès d’elle pour le moment ; mais cette distance c’est loin quand même, ça parait étonnant que cette demoiselle ne se rende pas compte que c’est un peu zarb pour une première sortie comme ça au bout de la… 2e rencontre (?). Je ne sais pas hein, mais dans ma tête on présente un ptit copain ou un pote à ses amis quand cette personne est *effectivement* le petit copain ou un pote.

    Suis ton instinct.
    Même dans ton célibat tu as le droit et le devoir d’être « exigeant », c’est-à-dire, par respect envers les filles et envers toi-même, sortir avec quelqu’un qui te plait et pour qui tu n’aura pas de doutes.

    Je me dis qu’au fond si elle t’avais tapé dans l’oeil ou si tu avais sentis « inconsciemment » que tu en avais envie avec elle, un chiot ne t’aurai pas empêché d’entreprendre un contact physique.

    Elle a répondu à ton second message ?

    Répondre
    1. alone87 Auteur de l’article

      Oui elle a répondu ce soir au second message. Mais elle m’a d’abord proposé cette aprèm par SMS d’aller au cinéma mercredi prochain en fin de journée. J’ai accepté, c’est cool, ça va nous permettre de se rapprocher davantage et c’est plus cohérent que de me proposer d’emblée sa sortie à plusieurs dizaines de bornes.

      Dans le grand message de ce soir elle m’a dit que j’avais été courageux de lui avouer mes difficultés, qu’elle serait patiente et qu’elle espérait que son caractère jovial ne me faisait pas peur.
      Elle m’a donné des précisions sur la soirée dans l’autre ville et ce qu’on y fera. On dormira là-bas.

      J’ai répondu que comme la séduction est un peu mystérieuse pour moi, j’avais besoin de signes francs de sa part pour prendre des initiatives mais que je peux apprendre vite. Je suis OK pour la soirée dans 10 jours dans la mesure où on se verra au ciné avant et que ça nous donnera une meilleure opportunité de se rapprocher d’abord.

      Au lieu de me prendre la tête, je vais me laisser porter par les évènements. Je pense désormais que le lâcher prise est un préalable pour séduire.

      Répondre
    1. alone87 Auteur de l’article

      Oh que oui, tu ne vas pas être déçu par l’article suivant 😉
      PS : je ne sais pas si mes lecteurs lisent tous les commentaires, j’espère bien pourtant parce qu’ils sont intéressants. Dommage que de nouveaux lecteurs ne commentent pas à leur tour.

      Répondre
  3. Hamtaro

    Bonjour Alone87!
    Un petit mot pour te dire que OUI, tes lecteurs lisent les commentaires (et attendent avec impatience la suite des évènements) =D
    Bonne continuation (et tiens nous au courant)

    Répondre
    1. alone87 Auteur de l’article

      Je suis heureux de l’apprendre 😉
      Je ne revois pas ma copine avant 10 jours mais d’ici là je rédigerai peut-être d’autres articles que j’avais prévu dans mon plan initial.

      Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s